Qu’est-ce que tu sport? | Le surf

Qu’est-ce que tu sport? | Le surf

Temps de lecture : 4 minutes

Du 3 au 13 octobre, le surf masculin se mettait en scène lors de la Quick Silver Pro France, épreuve de championnat. Une compétition reconnue dans un sport plutôt méconnu, l’occasion de se pencher plus sérieusement sur le surf.

Partons d’abord d’un fait singulier avant d’élargir au sport en général : la Quick Silver Pro France est une manche du championnat du monde de surf masculin. Elle se déroule chaque année au mois d’octobre sur le spot d’Hossegor, dans le département français des Landes, et regroupe 36 professionnels. Elle a été créée en 1994 et a été célébrée pour la 26ème fois en octobre. Cette année, c’est le Français Jérémy Florès qui s’est imposé sur ses terres devant le jeune Brésilien Italo Ferreira.

Mais pourquoi une compétition dans les Landes? En fait, les vagues de la région sont particulièrement redoutables. Souvent comparées à celles d’Hawaï, elles sanctionnent la moindre erreur des surfeurs. Soumis aux marées et aux courants, ces spots requièrent donc un sens marin exceptionnel et une grande faculté d’adaptation pour décrypter les vagues.

Le surf : origine et définition

Le surf est un sport qui consiste à glisser sur les vagues debout sur une planche. Ce sport se pratique sur des sites de surfs appelés spots (bons coins). Ces spots sont souvent situés sur des plages baignées par des vagues plus ou moins grandes et propices à la glisse. Les adeptes de ce sport sont appelés les surfeurs ou, plus rarement, les aquaplanchistes.

Ce n’est un secret pour personne que le surf vient d’Hawaï. Mais il faut savoir qu’il était également pratiqué sous diverses formes dans toute la Polynésie. C’est à Ko’Okena, sur la grande île d’Hawaï que la plus ancienne planche de surf a été découverte. C’était en 1905, à l’intérieur d’un tombeau d’une cheffesse nommée Kaneamuna.

Les indispensables : matériel et techniques

Les longboards (ou planches longues) sont les descendantes modernes des premières planches de surf et relèvent d’une longue tradition hawaïenne. Les shortboards (ou planches courtes) sont quant à elle apparues dans les années 1960-1970 : ces planches courtes procurent une plus grande liberté au surfeur dans la trajectoire et les figures qu’il peut réaliser. Une meilleure maniabilité rendue possible par le fait qu’elles sont plus légères, plus fines, plus effilées et surtout plus maniables.
Aujourd’hui, les planches de surf sont généralement constituées de résine polyester, de fibre de verre et d’âme synthétique. Avec l’arrivée des nouvelles technologies, il existe aujourd’hui un grand nombre de formes de planches différentes.

Mais la planche ne fait pas tout! Sans pratique, expérience et technique, bonne chance pour rider sur les flots. Et quelle est cette fameuse technique? Le surfeur va d’abord se tenir allongé à plat ventre sur sa planche, un bras de chaque côté. Quand il observe une vague intéressante, il rame afin d’acquérir une vitesse suffisante pour que la vague puisse l’emporter. Ensuite, il se redresse, place sa jambe forte à l’avant de sa planche et sa jambe faible derrière et adopte une posture penchée sur ses jambes fléchies. Une fois debout, les bras servent essentiellement à maintenir l’équilibre et aider à changer de direction. Les jambes jouent, elles, un rôle d’amortisseur et d’équilibreur. On le disait, la technique est fondamentale dans le surf.

Compétitions et champions

Le championnat principal est le World Championship Tour (WCT) et est organisé par la World Surf League (WSL). Le championnat est constitué d’une série de onze épreuves pour les hommes et de huit épreuves pour les femmes, réparties sur l’ensemble du globe (Australie, Mexique, France, Tahiti,…). On dénombre deux circuits : le World Qualifying Series et le World Circuit Tour. Chaque année, les seize premiers des WQS passent en WCT et les seize derniers du WCT passent en WQS.

Les épreuves du World Circuit Tour se déroulent entre le mois de février et de décembre. Le classement est réalisé grâce à un système de points acquis par les surfeurs lors des différentes épreuves. Le surfeur qui a le plus de points à l’issue de la dernière étape, le Pipe Masters sur l’île d’Oahu à Hawaï, est déclaré vainqueur.

Parmi les cadors actuels de la vague, on retrouve le français Jérémy Florès, récent vainqueur de la Quick Silver Pro France ou Laird Hamilton qui est devenu une véritable légende du sport sans même passer par le circuit professionnel. On a aussi Mick Fanning, triple champion du monde et considéré comme l’un des meilleurs surfeurs de l’histoire, ou encore l’américain Greg Noll, connu comme l’un des pionniers du surf.

Très technique, le surf est un sport qui n’en reste pas moins spectaculaire. Entre figures, descentes et remontées de vagues, le show est toujours au rendez-vous et il n’y a pas besoin d’un oeil d’expert pour y prendre son pied. Par contre, il faut un grand sens marin et une bonne faculté d’adaptation pour sentir les vagues quand on se retrouve sur la planche. Un sport très beau à regarder, c’est indéniable. Toujours aussi étonnant qu’il ne soit pas plus médiatisé.

Tchoupi

One Reply to “Qu’est-ce que tu sport? | Le surf”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *